Recherches

Intérêts actuels : 

Une partie de ma thèse porte sur la valeur de l'anonymat pour la liberté politique. D'un point de vue politique, la plupart des personnes considèrent l'anonymat ou bien comme une menace ou bien comme une tactique transitoire. Je défends pour ma part qu'il existe au moins une forme d'anonymat qui est intrinsèquement bonne dans la réalisation de la liberté politique. Mon argument s'appuie sur les écrits politiques de Hegel, Ricœur et Havel (en plus de Derrida et d'Arendt). 

Une autre partie de ma thèse vise à développer une phénoménologie de l'anonymat à partir des œuvres de Schütz, de Merleau-Ponty et de Fanon. 

Je m'intéresse aussi à Dilthey et Heidegger